Édito

Edito

En cette période de bêtise généralisée, de manichéisme assumé, de visions binaires de la société, paranoïaques et simplificatrices, un détour par l'humanisme semble vital....

Edito

Un livre passionnant vient de paraître, et éclaire de manière saisissante l'esprit de ces derniers temps, marquant le retour des préjugés haineux. Luigi Zola,...

Edito

Décidemment la littérature irlandaise se porte bien. On ne compte plus les écrivains irlandais qui chaque année occupent les pages littéraires de Transfuge :...

EDITO

J'ai un scoop sur Frédéric Beigbeder, qui n'a rien à voir avec son assassinat lors de la matinale de France Inter. Je connais son...

Edito

Dans la nouvelle garde du documentaire, il est le réalisateur le plus génial : Wang Bing, qui fait notre couv ce mois-ci. On l'avait...

Edito

Voici notre quatorzième rentrée littéraire, et un constat qui persiste : le roman qui intègre la pensée se fait rare. Si les années soixante,...

Gaspar ne va pas au mariage

C 'est le moins qu'on puisse dire. Alors que le cinéma français peine à se renouveler (voir l'article de fond de François Bégaudeau dans...

Edito

Ce mois-ci nous retrouvons Olivier Py en couverture, un habitué des colonnes de Transfuge. Rappelons par exemple que nous avions choisi son roman Les...

Au programme

Côté cinéma, comme chaque année, fait unique dans la presse française, une grande partie de l'équipe cinéma organise dans ces pages une table ronde...

Edito

Quelle bacchanale nous offre Abdellatif Kechiche, avec son dernier film, ce Mektoub My Love (canto uno) pour notre plus grand plaisir ! Fureur, ivresse,...

Le numéro du mois

  • Promo !

    Yasmina Reza – rire malgré tout

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Edito général

    Bernanos, écrivain sombre, avait cette phrase pénétrante eu égard à la période que nous traversons : « Savoir prendre sa joie dans la joie des autres, c’est le secret du bonheur ». La difficulté sinon l’impossibilité de voir les autres, nos amis, nos familles, nos collègues, nous prive de cette part de nous-mêmes, cette félicité […]

    Lire la suite

    Le jour où on a piétiné la culture

    Le référé-liberté pour la réouverture des lieux de culture est examiné ce lundi 21 décembre par le Conseil d’Etat : décision sous 48 heures.  S’il fallait préciser un « pic » de la déception du monde du spectacle vivant, ce serait le 15 décembre 2020. Le jour de réouverture qui s’est mué, en une décision autoritaire, en jour de […]

    Lire la suite