Édito

Édito général

Il y a des hasards qui en disent plus que des calculs : dans ce numéro de Transfuge, sans qu’il y ait eu concertation...

Edito général

Bernanos, écrivain sombre, avait cette phrase pénétrante eu égard à la période que nous traversons : « Savoir prendre sa joie dans la joie...

Le jour où on a piétiné la culture

Le référé-liberté pour la réouverture des lieux de culture est examiné ce lundi 21 décembre par le Conseil d'Etat : décision sous 48 heures.  S’il fallait préciser...

Édito général

Le monde étant officiellement devenu inhabitable, maladif, mortel, il faut trouver un lieu où l’on peut encore respirer. Les livres sont ces « bien essentiels », cet espace de liberté, où se...

Édito général

L’époque est d’une tristesse absolue. Nous pouvons faire comme si, regarder ailleurs, l’heure est...

Le métier de vérité

Pour écrire sur Samuel Paty, j’ai repensé comme beaucoup de gens au Monsieur Germain d’Albert Camus. Cet instituteur qui inspira Le Premier Homme à qui Camus...

À la mesure de l’individu

Qu’est-ce qu’un bon film politique ? À Transfuge, la question s’invite souvent dans les réunions de la rédaction, la question revient, elle insiste. D’abord, bien entendu,...

Édito général

Il y a quelques semaines, une femme m’appelle à la rédaction de Transfuge, elle a quelque chose d' important à me dire. Elle sait,...

Non Edouard Louis, le roman n’est pas mort.

Il est des amateurs de combat qui résument en quelques phrases ce que tant d’autres ruminent sans oser le dire. Edouard Louis se félicite dans Libé et sur...

Oscars : une réforme bancale et contre-productive.

Cela n’a pas pu vous échapper : l’Académie of Motion Picture Arts and Sciences a présenté une réforme destinée à modifier les critères d’éligibilité à...

Le numéro du mois

  • Gerard Garouste

    GÉRARD GAROUSTE « La vérité ça se discute »

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    Il y a des livres qui ont du nez. Ils ont cette intuition, que, des lecteurs, perdus, hagards, soucieux, inquiets, n’attendent qu’eux, pour trouver une boussole, ou au moins du réconfort. L’essai de Jean Birnbaum, Le courage de la nuance (Seuil) est de ceux-là. Incisif, serein, précis, d’une légèreté et d’une tolérance voltairienne, ce livre […]

    Lire la suite
    VILLETTE