Littérature

Le roman d’une sculpture

C’est un des romans les plus délicats de cette rentrée littéraire, Les Bourgeois de Calais, où Rodin revit et émerveille de nouveau.  Les Bourgeois de Calais d’Auguste...

Apocalypse now

Il était temps qu’un écrivain place des mots sur l’émotion qui nous serre le cœur à intervalles toujours plus rapprochés, traduise dans la plus...

Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant...

Avide d’évasion

C’est un des premiers romans les plus prometteurs de cette rentrée. Retenez ce nom Kanche, ce prénom, Lou, et le titre de ce livre...

Syrie eleison

Devant l’horreur sans nom d’un pays martyrisé comme la Syrie, que reste-t-il à dire à la littérature ? Beaucoup, répond Julie Ruocco dans son premier...

Pierre Darkanian au rapport

Le premier roman de Pierre Darkanian, Le Rapport chinois, est sans conteste le roman le plus comique de cette rentrée. À lire absolument. Il n’est pas...

Lettres d’Afrique

Du 17 au 20 juin dernier, un continent en accueillait autre : le festival Atlantide était africain. Transfuge y était. Est-ce en raison du dôme bourgeonnant du Lieu...

Que restent-ils de nos amours ?

Dominique Simonnet signe Le monde en général et nous en particulier, le roman d’une génération désenchantée.  Si le nouveau roman de l'écrivain et journaliste Dominique Simonnet était...

Jours barbares

Apulée est au tout-venant des revues ce que Pline l’Ancien est à la collection … pour les nuls. Premiers sondages dans le riche gisement de ce...

Toute une comédie !

Du 4 au 6 juin, la Comédie du Livre, un des fleurons printaniers des festivals, se tenait à Montpellier. Transfuge y était.  « L’énergie », tel est le mot,...

Le numéro du mois

  • JUSTINE LÉVY, DANS LE SECRET D’ANTONIN ARTAUD

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

    Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant Fitzgerald. Dans Le dernier Nabab, il s’interrogeait : « pourquoi les romans français sont-ils si froids et si tristes au fond ? ».  Reconnaissons qu’il n’a pas entièrement tort, Francis. Il y a un fond […]

    Lire la suite

    Édito général

    Chez les Juifs, il y a cette histoire bien connue : « La question fut posée de savoir si R.Zeira était supérieur à Rabah, le fils de R.Mathena, ou si c’était le contraire. R.Zeira avait l’esprit vif, mais il était hésitant ; Rabah était lent, mais il savait conclure. La question reste ouverte. » La question reste ouverte : meilleure définition de l’intelligence.

    Lire la suite
    LIBRAIRIES