Home Numéro Retour sur un classique, Isaac Bashevis Singer

Retour sur un classique, Isaac Bashevis Singer

numéro 117Indisponible

date de sortie : 2018-03-01

Catégorie :
Télécharger ce numéro

3 / News
3 / Edito
6 / On prend un verre avec Hafsia Herzi
8 / Le nez dans le texte par François Bégaudeau
10 / Croyez ce que vous voulez
12 / Interview express : Christian Authier
14 / Interview express : Elizabeth Brundage
16 / Interview express : Elsa Osorio
18 / En coulisse : Marie-Sophie Calot de Lardemelle
20 / L’homme pressé

Littérature

22 / Nous vous avons choisi deux livres ce mois-ci : Herzl, puissant roman graphique sur le premier homme qui a oeuvré pour un Etat juif signé Camille de Toledo et Alexander Pavlenko. Et, dans le sillon de Thomas Bernhard, le polonais Jacek Dehnel, et son furieux roman Krivoklat.
32 / Dossier Isaac Bashevis Singer
A l’occasion de la parution d’un excellent roman inédit, Keila la Rouge, retour sur le plus grand écrivain yiddish du XXe siècle, prix Nobel de littérature en 1978.

Cinéma

50 / Nous vous avons sélectionné les meilleurs films du mois, dont deux événements: Hostiles de Scott Cooper et Eva de Benoît Jacquot.
76 / Cycle, DVD

En ville

80 / Scène : On a choisi pour vous le meilleur de la scène ce mois-ci, dont trois très belles pièces : L’Etat de siège de Camus, mise en scène d’Emmanuel Demarcy-Mota, The Great Tamer de Dimitris Papaioannou et Fin de l’Europe de Rafael Spregelburd.
98 / Art : Deux expos à ne pas rater : celle du photographe Zbigniew Dlubak, à la Fondation Henri Cartier-Bresson, et celle, à la Cité de l’architecture et du patrimoine, autour de Georges-Henri Pingusson.
108 / Festival

114 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • JUSTINE LÉVY, DANS LE SECRET D’ANTONIN ARTAUD

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

    Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant Fitzgerald. Dans Le dernier Nabab, il s’interrogeait : « pourquoi les romans français sont-ils si froids et si tristes au fond ? ».  Reconnaissons qu’il n’a pas entièrement tort, Francis. Il y a un fond […]

    Lire la suite

    Édito général

    Chez les Juifs, il y a cette histoire bien connue : « La question fut posée de savoir si R.Zeira était supérieur à Rabah, le fils de R.Mathena, ou si c’était le contraire. R.Zeira avait l’esprit vif, mais il était hésitant ; Rabah était lent, mais il savait conclure. La question reste ouverte. » La question reste ouverte : meilleure définition de l’intelligence.

    Lire la suite
    LIBRAIRIES