Home Numéro Nicole Krauss – « Je ne comprends plus Israël »

Nicole Krauss – « Je ne comprends plus Israël »

6,90

numéro 121

date de sortie : 2018-09-01

Catégorie :
Télécharger ce numéro

03 / News
03 / Edito général
06 / J’ai pris un verre avec Ana Girardot
08 / Chronique le nez dans le texte
10 / Interview express : Haifaa Al-Mansour
12 / Interview express : Hernan Diaz
14 / Interview express : Anahita Ghazvinizadeh
16 / En coulisse : Bertrand Py

Littérature

18 / Edito littérature
20 / Transfuge choisit pour vous vingt-trois livres de la rentrée littéraire. Avec en première ligne le magnifique roman de Nicole Krauss, Forêt obscure, et le retour de Pascal Quignard pour son tome X de Dernier Royaume.
51 / Polar
52 / Déshabillage : Pierre Guyotat

Cinéma

54 / Edito ciné
56 / 1er événement : Lee Chang-dong, Burning
68 / 2e événement : Nuri Bilge Ceylan, Le Poirier sauvage
72 / Transfuge vous sélectionne les dix films du mois
78 / DVD et ressortie salle
83 / Remous, suite et fin

Scène

86 / Edito scène
88 / 1er événement : Milo Rau, La reprise
92 / 2e événement : Léonora Miano/Satoshi Miyagi, Révélation
96 / 3e événement : Akram Khan, Chotto Desh/Kadamati/Xenos
98 / 4e événement : TG Stan, Infidèles et Après la répétition d’Ingmar Bergman
100 / Sélections de spectacles

Art

106 / Edito art
108 / L’événement : Zao Wou-Ki, L’espace est silence
112 / Choix d’expositions
114 / Essai : Lucien d’Azay sur Le Verrou de Fragonard
115 / Festivals

122 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • Promo ! COUVERTURE N°142

    ANGELI PRELJOCAJ « Un artiste doit résister aux injonctions de l’époque »

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    L’époque est d’une tristesse absolue. Nous pouvons faire comme si, regarder ailleurs, l’heure est à la déploration. Pour une fois, une déploration justifiée. La mort est de nouveau maîtresse du jeu en cette fin d’année. Morts à l’hôpital, mort avec ce couvre-feu de notre liberté d’agir, mort de moins nous voir, mort d’un hussard noir […]

    Lire la suite

    Le métier de vérité

    Pour écrire sur Samuel Paty, j’ai repensé comme beaucoup de gens au Monsieur Germain d’Albert Camus. Cet instituteur qui inspira Le Premier Homme à qui Camus écrivait au lendemain de son Nobel dans une fameuse lettre : « Sans vous, sans cette main affectueuse au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et sans votre exemple, rien de […]

    Lire la suite

    À la mesure de l’individu

    Qu’est-ce qu’un bon film politique ? À Transfuge, la question s’invite souvent dans les réunions de la rédaction, la question revient, elle insiste. D’abord, bien entendu, parce que c’est une question stimulante en soi. Ensuite parce que l’actualité – et cela de plus en plus instamment nous presse de la poser, le public paraissant aujourd’hui avide, ou […]

    Lire la suite