Home Numéro Nadav Lapid – « Mon film est antinationaliste »

Nadav Lapid – « Mon film est antinationaliste »

6,90

numéro 128

date de sortie : 1er avril 2019

Catégorie :
Télécharger ce numéro

03 / Edito général
06 / J’ai pris un verre avec Noémie Merlant
08 / Chronique : Délit d’initié
10 / Chronique : Kaganski libre
12 / Interview extra : Saeed Al Batal et Ghiath Ayoub
14 / Interview extra : Juliette Pollet
16 / Club
18 / L’homme pressé

Littérature

20 / Edito livre
22 / L’interview : Yannick Haenel, La Solitude Caravage
28 / Reportage : Maggie O’Farrell et la near death experience
32 / Portrait : Maria Pourchet
36 / Critiques
48 / Poche
49 / Essai

Cinéma

50 / Edito ciné
52 / L’interview : Nadav Lapid, Synonymes
66 / Reportage : Transfuge a rencontré une partie de l’équipe du film de Claire Burger pour son film C’est ça l’amour
70 / Portrait : Alberto Fasulo
74 / Critiques

Scène

84 / Edito scène
86 / Portrait : Michel Fau
92 / Reportage : Anne Teresa De Keersmaeker, Les Six Concertos brandebourgeois
96 / L’interview : Emmanuel Demarcy-Mota
100 / Critiques

Art

112 / Edito art
114 / L’interview : Gerwald Rockenschaub chez Thaddaeus Ropac, à Londres
120 / Reportage : L’art du roman dans les expositions Survivre ne suffit pas, Frac Franche-Comté et Marcovaldo au Houloc
124 / Portrait : Naziha Mestaoui

130 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • Promo !

    Yasmina Reza – rire malgré tout

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Edito général

    Bernanos, écrivain sombre, avait cette phrase pénétrante eu égard à la période que nous traversons : « Savoir prendre sa joie dans la joie des autres, c’est le secret du bonheur ». La difficulté sinon l’impossibilité de voir les autres, nos amis, nos familles, nos collègues, nous prive de cette part de nous-mêmes, cette félicité […]

    Lire la suite

    Le jour où on a piétiné la culture

    Le référé-liberté pour la réouverture des lieux de culture est examiné ce lundi 21 décembre par le Conseil d’Etat : décision sous 48 heures.  S’il fallait préciser un « pic » de la déception du monde du spectacle vivant, ce serait le 15 décembre 2020. Le jour de réouverture qui s’est mué, en une décision autoritaire, en jour de […]

    Lire la suite