Home Numéro L’écrivain culte Laslo Krasznahorkai

L’écrivain culte Laslo Krasznahorkai

6,90

numéro 119

date de sortie : 2018-05-01

Catégorie :
Télécharger ce numéro

3/ News
3 / Edito
6 / On prend un verre avec Isild Le Besco
8 / Le nez dans le texte par François Bégaudeau
10 / Croyez ce que vous voulez
12 / Interview express : Alfredo Pita
14 / Interview express : Marcelo Caetano
16 / Interview express : Peter Mackie Burns
18 / En coulisse : José Montalvo
20 / L’homme pressé

Littérature

22 / Nous vous avons sélectionné les dix meilleurs livres du mois, dont le très beau roman de Laszlo Krasznahorkai , Seiobo est descendue sur terre.
38 / Déshabillage : Benjamin Pitchal

Cinéma

40 / Nous vous avons sélectionné les meilleurs films du mois, dont trois événements: Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré, La Route sauvage d’Andrew Haig, Foxtrot de Samuel Maoz. Et Transfuge fait un point sur Cannes.
62 / Remous : Du problème capital de la prise de pouvoir des acteurs dans un film.
66 / DVD

Scène

72 / On vous a sélectionné le meilleur de la scène ce mois-ci, avec trois événements : Le festival Chantiers d’Europe, une rencontre avec le directeur musical de l’Opéra national de Paris, Philippe Jordan, et L’Eveil du printemps, mise en scène par Clément Hervieu-Léger.

Art

94 / Deux expos à ne surtout pas rater : celle de l’artiste Kader Attia, au MAC VAL, et celle du musée d’Orsay Ames sauvages. Le Symbolisme dans les pays baltes.

102 / Festival

114 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • Promo ! COUVERTURE N°142

    ANGELI PRELJOCAJ « Un artiste doit résister aux injonctions de l’époque »

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    L’époque est d’une tristesse absolue. Nous pouvons faire comme si, regarder ailleurs, l’heure est à la déploration. Pour une fois, une déploration justifiée. La mort est de nouveau maîtresse du jeu en cette fin d’année. Morts à l’hôpital, mort avec ce couvre-feu de notre liberté d’agir, mort de moins nous voir, mort d’un hussard noir […]

    Lire la suite

    Le métier de vérité

    Pour écrire sur Samuel Paty, j’ai repensé comme beaucoup de gens au Monsieur Germain d’Albert Camus. Cet instituteur qui inspira Le Premier Homme à qui Camus écrivait au lendemain de son Nobel dans une fameuse lettre : « Sans vous, sans cette main affectueuse au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et sans votre exemple, rien de […]

    Lire la suite

    À la mesure de l’individu

    Qu’est-ce qu’un bon film politique ? À Transfuge, la question s’invite souvent dans les réunions de la rédaction, la question revient, elle insiste. D’abord, bien entendu, parce que c’est une question stimulante en soi. Ensuite parce que l’actualité – et cela de plus en plus instamment nous presse de la poser, le public paraissant aujourd’hui avide, ou […]

    Lire la suite