Home Numéro Gaspar Noé – « Vivre est une impossibilité collective »

Gaspar Noé – « Vivre est une impossibilité collective »

6,90

numéro 122

date de sortie : 1er octobre 2018

Catégorie :
Télécharger ce numéro

03 / News
03 / Edito général
06 / J ’ai pris un verre avec Adeline Dieudonné
08 / Chronique: le nez dans le texte
10 / Interview express : Florent Vassault
12 / Interview express : Dag Solstad
14 / Interview express : Jean-Max Colard
16 / En coulisse : Eric Lahirigoyen
18 / L’homme pressé

Littérature

20 / Edito livres
22 / Transfuge a choisi pour vous quinze livres de la rentrée littéraire.
Avec en première ligne le magnifique roman pour la première fois traduit en français, du cultissime John Rechy, Numbers. Et une découverte, l’auteur new-yorkais Ruby Namdar, pour son premier roman dans la lignée de Philip Roth, La Maison de ruines.
50 / Classique : Jean-François Bizot, Les Déclassés
52 / Déshabillage: Inès Bayard

Cinéma

54 / Edito ciné
56 / 1er événement : Gaspar Noé, Climax
68 / 2e événement : Lars von Trier, The House that Jack Built
72 / Transfuge vous sélectionne les films du mois
78 / Focus sur la grande exposition de la cinémathèque, dédiée à Sergio Leone

Scène

82 / Edito scène
84 / 1er événement : Théo Mercier, Affordable Solution for Better Living
88 / 2e événement : Arthur Nauzyciel, La Dame aux camélias
92 / 3e événement : Alexandra Badea, Points de non-retour
96 / Le meilleur de la scène

Art

108 / Edito art
110 / 1er évènement : Antoine Schmitt
114 / 2e évènement : Madsaki
116 / Les expos du mois

122 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • JUSTINE LÉVY, DANS LE SECRET D’ANTONIN ARTAUD

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

    Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant Fitzgerald. Dans Le dernier Nabab, il s’interrogeait : « pourquoi les romans français sont-ils si froids et si tristes au fond ? ».  Reconnaissons qu’il n’a pas entièrement tort, Francis. Il y a un fond […]

    Lire la suite

    Édito général

    Chez les Juifs, il y a cette histoire bien connue : « La question fut posée de savoir si R.Zeira était supérieur à Rabah, le fils de R.Mathena, ou si c’était le contraire. R.Zeira avait l’esprit vif, mais il était hésitant ; Rabah était lent, mais il savait conclure. La question reste ouverte. » La question reste ouverte : meilleure définition de l’intelligence.

    Lire la suite
    LIBRAIRIES