Home Numéro BARBARA HANNIGAN – LA DIVA SUBLIME

BARBARA HANNIGAN – LA DIVA SUBLIME

6,90

numéro 152

date de sortie : 1er NOVEMBRE 2021

Catégorie :
Télécharger ce numéro

03 / News
03 / Edito général
06 / J’ai pris un verre avec Étienne Kerber
08 / Chronique : Book-émissaire d’Eric Naulleau
10 / Interview extra livre : Alexandra L.Lavastine
12 / Interview extra cinéma : Jean-Christophe Meurisse
14 / Interview extra scène : Sébastien Daucé
16 / Interview extra art : Rosa M. Unda Souki
18 / En coulisse : Jean Le Gall

Littérature

22 / Edito livre
24 / Portrait : Rencontre avec le romancier
trublion Jacques Henric pour son dernier livre, La nuit folle.
30 / L’interview : Rencontre avec Simon Stranger
pour son prodigieux roman N’oubliez pas leurs noms.
34 / Reportage : Jean Hegland, la maternité en clair-obscur.
36 / Les meilleurs livres de la rentrée littéraire
48 / Essais, festival, remue-méninges

Cinéma

52 / Edito ciné
54 / L’interview : Rencontre avec Xavier Gianolli
pour sa très belle adaptation des Illusions perdues.
60 / Reportage : Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul
signe un nouveau film métaphysique, Memoria.
66 / Films, DVD

Scène

74/ Edito scène
76 / L’interview : Barbara Hannigan nous invite dans les coulisses de Lulu.
84 / L’interview 2 : Ivo van Hove évoque sa fresque tragique, Age of Rage
90 / L’interview 3 : Carolyn Carlson, la chorégraphe nous mène dans
les sentiers de The Tree.
94 / Critiques

Art

112 / Edito art
114 / L’interview : Échanges stimulants, entre ombres et lumière,
avec le grand artiste sud-africain William Kentridge.
120 / L’interview 2 : Quand l’image peinte rencontre l’image animée,
cela donne à Orsay Enfin le cinéma ! Une merveille d’exposition.
126 / Galeries
132 / Expos

146 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • ANSELM KIEFER « Je brûle souvent mes tableaux »

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    La comédie humaine qui se joue devant nos yeux, si elle fait sourire, n’en semble pas moins bouffonne sinon désolante. À votre droite vous avez ce Zemmour zemmourant, turbinant, pétainisant, éructant, trumpant, excité du bocal, Arthur Meyer d’aujourd’hui, arc bouté sur son cheval de Troie, prêt à en découdre comme il rêvait jeune, d’être Ulysse […]

    Lire la suite
    CARLOTTA