Home Numéro Abdellatif Kechiche signe son chef d’oeuvre « Mektoub my love »

Abdellatif Kechiche signe son chef d’oeuvre « Mektoub my love »

6,90

numéro 118

date de sortie : 2018-04-01

Catégorie :
Télécharger ce numéro

3 / News
3 / Edito
6 / On prend un verre avec Sophie Verbeeck et Andranic Manet
8 / Le nez dans le texte par François Bégaudeau
10 / Croyez ce que vous voulez
12 / Interview express : F.J. Ossang
14 / Interview express : Sara Baume
16 / Interview express : Julia Solomonoff
18 / En coulisse : Emmanuelle Heurtebize
20 / L’homme pressé

Littérature

22 / Nous vous avons sélectionné les dix meilleurs livres du mois, dont le très beau roman de Robert Olen Butler, L’Appel du fleuve, et le magnifique recueil de poésie de Charles Dantzig, Démocratie de bord de mer.
40 / Déshabillage Dominique Noguez

Cinéma

44 / Nous vous avons sélectionné les meilleurs films du mois, dont trois événements: Mektoub my love d’Abdellatif Kechiche, Mes Provinciales de Jean Paul Civeyrac, L’Héroïque Lande de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval.
76 / Cycle, DVD

Scène

80 / On vous a sélectionné le meilleur de la scène ce mois-ci, avec trois événements : Le Récit d’un homme inconnu de Tchekhov par Anatoli Vassiliev, Le Domino noir d’Auber par Christian Hecq et Valérie Lesort et Notre innocence de Wajdi Mouawad

Art

100 / Deux expos à ne surtout pas rater : celle de l’artiste Etel Adnan, à la Fondation Jan-Michalski, et celle à la Cité de l’architecture et du patrimoine autour d’Alvar Aalto

110 / Festival

114 / En route ! Va devant !

Le numéro du mois

  • JUSTINE LÉVY, DANS LE SECRET D’ANTONIN ARTAUD

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

    Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant Fitzgerald. Dans Le dernier Nabab, il s’interrogeait : « pourquoi les romans français sont-ils si froids et si tristes au fond ? ».  Reconnaissons qu’il n’a pas entièrement tort, Francis. Il y a un fond […]

    Lire la suite

    Édito général

    Chez les Juifs, il y a cette histoire bien connue : « La question fut posée de savoir si R.Zeira était supérieur à Rabah, le fils de R.Mathena, ou si c’était le contraire. R.Zeira avait l’esprit vif, mais il était hésitant ; Rabah était lent, mais il savait conclure. La question reste ouverte. » La question reste ouverte : meilleure définition de l’intelligence.

    Lire la suite
    LIBRAIRIES