Home Numéro Mathias Enard – « Les hommes n’ont pas besoin des femmes pour se détruire »

Mathias Enard – « Les hommes n’ont pas besoin des femmes pour se détruire »

numéro 50Indisponible

date de sortie : 2011-05-31

Catégorie :

3 / édito
5 / chronique / Le nez dans le texte par François Bégaudeau
6 / vie culturelle
7 / chronique / Cinéma par Yannick Haenel
8 / Quoi de neuf Nicole Bacharan ?
9 / Quoi de neuf Serge Moati ?
10 / chronique / Relecture des classiques par Stéphane Zagdanski
11 / Bloc-notes / Par Salomon Malka
31 / chronique / Essai par Michaël Prazan

Littérature

12 / Gide, l’inquiéteur par Franck Lestringeant
Une biographie magistrale permet de redécouvrir l’écrivain.
16 / Odessa Transfer
Une mosaïque de regards poétiques sur la mer Noire.
18 / Sauvage de Nina Bouraoui
La puissance de l’Algérie dans cette histoire d’adolescence.
20 / Divertimento sabbatique de Samuel Brussell
Parcours d’un étonnant voyageur.
22 / Ce grand soleil qui ne meurt pas de Bernard Sichère
Un témoignage fort autour de mai 68.
24 / Le grand orchestre de Jacques Reda
Duke Ellington revit sous la plume du poète.
26 / Plonger de Bernard Chambaz
Le récit de la chute d’une icône du foot.
27 / Pink Floyd en rouge de Michele Mari
Un roman qui revisite le mythe des Pink Floyd.
28 / Great Jonesv Street de Don DeLillo
La fin des sixties par un maître de la littérature américaine.
29 / Critiques : Sergio Chejfec, Eduardo Antonio Parra, Zoyâ Pirzâd, Pete Fromm
32 / Journal : Jean Cocteau
33 / Correspondance : Louis Althusser
34 / Portrait : Jean-Marc Roberts
36 / question : Nicole Krauss, sympa sans plus ?
37 / poches : Erri de Luca, Tim O’Brien
38 / essai : Armel Guerne
39 / classique : Isaac Bashevis Singer

Le grand entretien

40 / Mathias Enard
Son dernier livre L’Alcool et la Nostalgie s’attaque à la Russie et ses auteurs mythiques. Mathias Enard a accordé un entretien à Transfuge.

Dossier

48 / Lautréamont : révolutionnaire
À l’occasion de la sortie de Vie imaginaire de Lautréamont de Camille Brunel, Transfuge consacre son dossier à Isidore Ducasse, comte de Lautréamont, auteur des Chants de Maldoror et des Poésies, écrivain maudit parmi les maudits.

Cinéma

70 / La Dernière piste de Kelly Reichardt
Un western décalé qui renouvelle le genre.
72 / Play a song for me de Esmir Fihlo
La jeunesse brésilienne dans une film sensible.
74 / Balada triste de la trompeta de Alex de la Iglesia
Une évocation choc des années Franco.
75 / Noir Océan de Marion Hänsel
Un huit-clos dans un navire de guerre.
76 / Cannes 2011
77 / Question : Vive Sarkozy ?
78 / Autobiographie : Leslie Caron
80 / chronique / Documentaire par Guillaume Allary
81 / Classique : La Balade sauvage de Terrence Malick

82 / chronique / Musique / par Benoît Sabatier

Le numéro du mois

  • Promo !

    Yasmina Reza – rire malgré tout

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Edito général

    Bernanos, écrivain sombre, avait cette phrase pénétrante eu égard à la période que nous traversons : « Savoir prendre sa joie dans la joie des autres, c’est le secret du bonheur ». La difficulté sinon l’impossibilité de voir les autres, nos amis, nos familles, nos collègues, nous prive de cette part de nous-mêmes, cette félicité […]

    Lire la suite

    Le jour où on a piétiné la culture

    Le référé-liberté pour la réouverture des lieux de culture est examiné ce lundi 21 décembre par le Conseil d’Etat : décision sous 48 heures.  S’il fallait préciser un « pic » de la déception du monde du spectacle vivant, ce serait le 15 décembre 2020. Le jour de réouverture qui s’est mué, en une décision autoritaire, en jour de […]

    Lire la suite