Numéro 94

2016, retrouver du plaisir

On se souviendra sûrement longtemps de l’année 2015 comme une des pires années de ces dernières décennies. Inutile de vous faire un dessin, vous voyez de quoi je parle. Des attentats islamistes et une explosion du FN, deux idéologies contraires à notre humanisme. Deux idéologies violentes qui nous minent, nous angoissent, nous empêchent de bien […]

lire la suite

LE JOUR DU JAGUAR

Une pirogue file sur le ruban lisse et trouble d’un fleuve qui ourle des berges à la végétation asphyxiante. À l’avant, un Indien en costume occidental pagaye avec énergie. À l’arrière, un Blanc au visage émacié, orné d’une barbe d’hidalgo, qu’on croirait échappé du Siècle d’or espagnol. Gros plan sur la gueule menaçante d’un fauve, […]

lire la suite

Famille, je vous filme

Durant quatre ans, Émilie Brisavoine a filmé ses proches dans leur vie quotidienne. On suit ici le parcours de sa demi-soeur Pauline, à partir de ses quinze ans. Au travers de séquences prises sur le vif, filmées à l’improviste, on l’accompagne dans sa découverte de l’amour, ses relations complexes avec sa mère Meaud et son […]

lire la suite

Le corset mélancolique

Une pensée très bête nous est souvent venue devant ses films, découverts un à un avec une perplexité tenace malgré les éloges alentour : la qualité principale de Jia Zhang-Ke, c’est la Chine. Sa dinguerie exponentielle, ses chantiers grandeur nature. La Chine des trente dernières années, dont JZK s’est fait l’archéologue au présent, c’est du […]

lire la suite

Héros de carton

Réfugié polonais à Paris dans les années soixante, Adam Jacek Winkler a combattu toute sa vie les bolcheviques qui avaient décimé sa famille en 1939, puis rejoint dans les années quatre-vingt les troupes du commandant Massoud en Afghanistan. Par-delà le temps, la mort, la voix de Winkler raconte, sous la forme d’un conte picaresque, et […]

lire la suite

Seule la musique

Dans le précédent Transfuge , aux pages « classiques » on signalait la sortie d’un volumineux coffret DVD regroupant neuf des plus grands films de Carlos Saura réalisés dans les années soixante-dix, à la fin du franquisme. Parmi lesquels Anna et les loups  et sa fausse suite Maman a cent ans , sommets du burlesque […]

lire la suite

L’histoire sans fin

Un Christ de bois, les traits nimbés d’une infinie tristesse, qui nous dévisage, muet, fiché en hauteur sur sa croix, couvert d’une pelisse de neige. Comme si du haut de sa sagesse douloureuse, il toisait, mélancolique, les errements de l’humanité. L’avalanche au lyrisme majestueux des notes d’Ennio Morricone. Une perspective nue, blanche, balayée par le […]

lire la suite

Janis

Remise à l’heure des pendules. Au diable l’icône aux pattes d’eph. Janis  est un documentaire qui déboulonne la statue hippie pour faire voir l’artiste et la femme. Celle-ci est en fait une petite fille boulotte, ingrate, mal dans sa peau acnéique. Pour se faire aimer, elle provoque les mecs, traîne avec eux, boit comme un […]

lire la suite

Mistress America

Noah Baumbach possède un univers bien à lui, peuplé de jeunes adultes, souvent new-yorkais comme ici, qui s’interrogent sur leur existence. Dans cette nouvelle comédie, il dépeint la relation complexe entre Tracy, étudiante solitaire qui rêve d’écrire, et Brooke (étonnante Greta Gerwig), qui est à l’inverse très sûre d’elle, intégrée aux milieux branchés. On retrouve […]

lire la suite

Deux coeurs en hiver

On avait apprécié, dans Année bissextile , la franchise avec laquelle Michael Rowe filmait, dans la touffeur d’un appartement mexicain, deux corps juvéniles livrés à la dévastation de leur désir. C’est par un couple entre deux âges faisant l’amour, dans la banlieue enneigée de Québec, que s’ouvre Early Winter . La caméra scrute sans complaisance […]

lire la suite

THE MAGGIE de Alexander Makendrick,

Alexander Makendrick, c’est comme Richard Fleischer. Chaque année, on découvre avec stupéfact ion un de ses films réalisés dans les années cinquante. Voici The Maggie , une ode méchante, saoulée au whisky frelaté, à l’Écosse ancestrale, assortie d’une critique de la modernité. Ici, les vieux marins de carte postale sont cyniques et leur progéniture violente […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • Promo !

    Yasmina Reza – rire malgré tout

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Edito général

    Bernanos, écrivain sombre, avait cette phrase pénétrante eu égard à la période que nous traversons : « Savoir prendre sa joie dans la joie des autres, c’est le secret du bonheur ». La difficulté sinon l’impossibilité de voir les autres, nos amis, nos familles, nos collègues, nous prive de cette part de nous-mêmes, cette félicité […]

    Lire la suite

    Le jour où on a piétiné la culture

    Le référé-liberté pour la réouverture des lieux de culture est examiné ce lundi 21 décembre par le Conseil d’Etat : décision sous 48 heures.  S’il fallait préciser un « pic » de la déception du monde du spectacle vivant, ce serait le 15 décembre 2020. Le jour de réouverture qui s’est mué, en une décision autoritaire, en jour de […]

    Lire la suite