Numéro 89

Le monde arabe, le FN et un Pulitzer

Beaucoup à lire dans Transfuge ce mois-ci, numéro d’été comme on dit dans le jargon journalistique. Déjà un très beau roman, celui du Pulitzer, autrement plus intelligent que le dernier du nom, celui de Donna Tartt, dont nous avions dit le plus grand mal dans ces colonnes l’année dernière. Il s’appelle Anthony Doerr, son roman […]

lire la suite

Victoria, Sebastian Schipper, en salles

Le ciné-Erasmus, on connaissait déjà, une formule bien rodée, mûrie en serre juvénile par notre Klapisch national: télescopage cocasse des particularismes, amourettes transnationales, le tout carburant à l’énergie centrifuge du dépaysement. Mêmes prémisses et variation formellement léchée chez Sebastian Schipper et son ovationné Victoria: une mignonne Ibère, faussement fragile, croise la route d’un petit club […]

lire la suite

I am what I am !

Ce biopic centré sur un aspect précis de la vie de Brian Wilson, leader des Beach boys, soit sa maladie mentale supposée, est une bonne surprise. Paul Dano et John Cusack incarnent chacun avec conviction deux âges d’un homme dont le génie (d’euphorisantes séquences présentent Wilson au travail, en pleine composition de ses tubes) n’a […]

lire la suite

Sergueï Anatomy

Que viva Eisenstein ! est une bonne surprise. C’est avec une curiosité teintée de scepticisme que l’on embarquait dans le nouveau film de Peter Greenaway, cinéaste ô combien inégal dont les dernières livraisons, La Ronde de nuit (2008) et surtout Goltzius et la Compagnie du Pélican (2014), donnaient l’impression d’un style dévitalisé. Le sujet de […]

lire la suite

Qu’est-ce que l’amour, Gaspar Noé ?

L‘idée de monter ce reportage à l’envers arrive à l’instant, juste après avoir fini ce texte, et tandis que des filles sont voûtées sur leur plat de nouilles et de crevettes, à l’entrée d’une ruelle de Bangkok, dans le quartier de Sukhumvit Asoke. Et puis non, il vaut mieux y renoncer, ce serait d’un mimétisme […]

lire la suite

Une de perdue…

C’est d’abord l’histoire d’un visage. Celui de Lena qui nous retient captifs tout au long du film. Il apparaît pour la première fois dans une rue enneigée, la nuit : surface lisse, blanche, embrumée. Un visage vierge de toute émotion dont les yeux seuls, qui roulent en tous sens, nous transmettent l’effroi. Lena a perdu […]

lire la suite

CONTES CRUELS

Les frères Taviani renouent avec la vitalité sombre du Décaméron de Boccace pour ces Contes italiens. Rencontre avec les maîtres italiens.  C’est un vieux couple, fervent et malicieux, capable encore à plus de quatre-vingts ans chacun d’attiser la sainte colère de leurs débuts contre les iniquités de tout poil, comme de s’extasier sur la toute-puissance du désir. […]

lire la suite

Les jours d’avant

Nous sommes en 1949, dans les steppes kazakhes, quelques jours seulement avant les premiers essais nucléaires soviétiques. Ce contexte historique servira d’arrière-plan à l’histoire tragicomique d’une adolescente vivant seule avec son père. Histoire, plus précisément, du choix amoureux qui s’offre à elle avec les deux rivaux qui lui tournent autour. S’ensuivent bagarre à mains nues, […]

lire la suite

Les ardeurs d’Hardy

L’argument du roman de Thomas Hardy est connu. Une jeune héritière, Bathsheba Everdane, se trouve perdue ent re affirmation de son autorité de chef d’entreprise et affaires de coeur. Trois hommes, un de ses employés, un soldat et un riche propriétaire terrien, lui tournent autour. Cet aspect du roman, le trouble érotique, est celui que […]

lire la suite

Paradis de campagne

Oyez, oyez, bonnes gens, on a retrouvé Bruno Podalydès. Il s’était égaré depuis quelques films et l’on cherchait en vain la fantaisie concrète, de bric et de broc, qui faisait le prix de Dieu seul me voit, meilleure comédie française des années quatre vingt-dix qu’il faut absolument (re)découvrir dans sa version dite « interminable» de […]

lire la suite

Le cerveau Pixar

Feux d’artifice au-dessus des parasols. Pendant deux heures, le bunker de la Croisette aura perdu de son austérité : et si le meilleur film vu à Cannes était d’animation ? Et si les studios Pixar avaient proposé aux festivaliers l’expérience la plus inimaginable de la quinzaine ? Quelque chose d’impensé auparavant, un peu comme le […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • COLETTE la gourmande

    COLETTE LA GOURMANDE

    Télécharger ce numéro 7,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    Made in China La première pépite est chinoise. Vous savez, cette magnifique collection à la couverture bleue aux Belles Lettres, la Bibliothèque chinoise. Là, sortent les écrits rassemblés du Maître de Huainan, le Traité des figures célestes. Ce Traité est une compilation anonyme, le tout mené par Liu An, qui vécut de 179 à 122 […]

    Lire la suite
    FORUM 104