Numéro 88

La plus belle collection du monde

Comme l’a écrit Frédéric Bonnaud récemment dans un de ses éditos des Inrocks, les élections départementales enfin passées, nous allons pouvoir reprendre un rythme de croisière moins stressant. Entendons par là : passer, pour un temps, à autre chose que de parler du Front national et de sa montée en puissance dans notre pays. En […]

lire la suite

CANNES J 3 : The Lobster

The Lobster, Yorgos Lanthimos, Sélection officielle, en compétition   Canine, la précédente livraison cannoise de yorgos lanthimos, valeur joliment cotée de la frange néo-auteuriste, tendance conceptuelle léchée, du jeune cinéma européen (un des plaisirs pervers de Cannes c’est la forge à chaud d’étiquettes-logogriphes bien cuistres, on y succombe joyeusement, sans doute sont-ce les relents de […]

lire la suite

CANNES J 3 : Béliers

Béliers, Grimur Hakonarson, Un certain regard   Animal on est mal, on se fredonnait ça à la sortie de Béliers, ce matin, un film sur lequel, l’heure de la rédaction au débotté de ce billet aidant, on ne vous infligera pas le troupeau de calembours qu’on avait rêveusement conçus. Non, on se contentera sobrement de […]

lire la suite

CANNES J 2 : Je suis le peuple

Je suis le peuple, Anna Roussillon, ACID   C’était l’ouverture de l’ACID, et ma foi une jolie façon de commencer en ruant un peu dans les brancards souvent rigides du docu politique, sans pour autant aller chercher une énième fois la caution qui commence à être un peu mitée du mot-valise « docufiction ». Anna Roussillon, filme […]

lire la suite

CANNES J 3 : AN

Naomi Kawase, An, Un certain regard   On n’a pas spécialement la larme facile, ni le kleenex promptement dégainé, et il faut bien l’avouer, le sentimentalisme nous semble réservé aux chaisières fripées, aux midinettes indécrottables et autres amateurs d’émotions bon marché et passablement frelatées. En sus (deux aveux pour le prix d’un) on a souvent […]

lire la suite

CANNES J 2 : Le Fils de Saul

Le Fils de Saul de Lazlo Nemes de László Nemes avecSándor Zsótér, Urs Rechn, Attila Fritz, Levente Molnár Place aux jeunes. Aux gamins, même. Sa Majesté Thierry Frémaux nous avait prévenus que cette année il voulait un peu renouveler les panthéo-canonisés habitués pré retraités de son palais de la Croisette. Et même si pépé Morreti […]

lire la suite

CANNES J 3 : La forêt des songe

La Forêt des songes, Gus Van Sant, en compétition   Huées dans la salle de projos, curée dans la salle de presse, ricanements gênés ou franchement goguenards dans la salle Transfuge (soit les quelques mètres carrés ambiance vestiaire de footeux investis par la team Transfuge): on s’est sentis un peu – euphémisme – seul, façon […]

lire la suite

CANNES J 4 : Mia madre

Mia madre, Nanni Moretti, en compétition   Le Nanni nouveau est du nanan. le genre de film qui n’éclot sans doute qu’une fois dans la vie d’un réalisateur, celui où toutes facettes d’une oeuvre s’ajointent miraculeusement, et forment un cristal qui a la simplicité translucide de l’évidence, la sructure minitieusement polie d’un travail de joaillier […]

lire la suite

CANNES J 4 : Les Mille et Une Nuits

Les Mille et Une Nuits, volume 1: l’Inquiet   Miguel Gomes plante son triptyque mastoc sur la Croisette, trois volets de deux heures dont le dernier sera déplié mercredi prochain, avec une ambition aussi monumentale que celle de sa forme-retable: rien moins que prendre le pouls d’un Portugal économiquement claudicant en allant puiser du côté […]

lire la suite

CANNES J 4 : Carol

CAROL de Todd Haynes avec Cate Blanchett, Rooney Mara COMPÉTITION OFFICIELLE   Splendeur et délicatesse, Carol relève du travail d’orfèvres. La musique soyeuse de Carter Burwell, aves ses nappes de violons obstruées par des glissements de harpe, figure parmi ses compositions les plus émouvantes. Les costumes des années 50 sont magnifiques, que ce soient l’écharpe […]

lire la suite

CANNES J 4 : Mon roi

MON ROI de Maïwenn avec Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot, Louis Garrel   Autant le dire d’emblée, le coeur n’y était pas ce matin. Après une très courte nuit, la perspective d’aller voir aux aurores un film de Maïwenn n’était pas particulièrement alléchante. D’ailleurs certains monarques de Transfuge ne prirent pas la peine de se lever […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • COLETTE la gourmande

    COLETTE LA GOURMANDE

    Télécharger ce numéro 7,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    Made in China La première pépite est chinoise. Vous savez, cette magnifique collection à la couverture bleue aux Belles Lettres, la Bibliothèque chinoise. Là, sortent les écrits rassemblés du Maître de Huainan, le Traité des figures célestes. Ce Traité est une compilation anonyme, le tout mené par Liu An, qui vécut de 179 à 122 […]

    Lire la suite