Numéro 142

Édito général

L’époque est d’une tristesse absolue. Nous pouvons faire comme si, regarder ailleurs, l’heure est à la déploration. Pour une fois, une déploration justifiée. La mort est de nouveau maîtresse du jeu en cette fin d’année. Morts à l’hôpital, mort avec ce couvre-feu de notre liberté d’agir, mort de moins nous voir, mort d’un hussard noir […]

lire la suite

Le métier de vérité

Pour écrire sur Samuel Paty, j’ai repensé comme beaucoup de gens au Monsieur Germain d’Albert Camus. Cet instituteur qui inspira Le Premier Homme à qui Camus écrivait au lendemain de son Nobel dans une fameuse lettre : « Sans vous, sans cette main affectueuse au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et sans votre exemple, rien de […]

lire la suite

À la mesure de l’individu

Qu’est-ce qu’un bon film politique ? À Transfuge, la question s’invite souvent dans les réunions de la rédaction, la question revient, elle insiste. D’abord, bien entendu, parce que c’est une question stimulante en soi. Ensuite parce que l’actualité – et cela de plus en plus instamment nous presse de la poser, le public paraissant aujourd’hui avide, ou […]

lire la suite

Gagarine et ses explorateurs

Avec Gagarine, Fanny Liatard et Jérémy Trouilh réinventent l’imaginaire du film de banlieue à la française. Et réalisent enfin l’anti Les Misérables. Portrait de deux cinéastes voyageurs.  Gagarine, le premier long-métrage de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, contient une vision dont je suis certain de me rappeler toute ma vie : celle de la cité Youri Gagarine d’Ivry, trois-cent-soixante-seize logements, treize étages, transformée en vaisseau spatial. Imaginez une barre d’immeubles des années […]

lire la suite

Benoit Jacquot: « Cette maison est hantée ».

Avec Suzanna Andler, Benoit Jacquot adapte une pièce méconnue de Marguerite Duras. Et en livre une version habitée et lyrique. Sortie en salles mercredi 2 juin. Une silhouette de femme se détache sur la Méditerranée en hiver. Son profil se dessine sur des eaux à l’éclat assombri. Suzanna Andler (Charlotte Gainsbourg) déambule sur la terrasse d’une villa […]

lire la suite

Il faut sauver le soldat Lorenzo

Avec Lorenzo, George Miller transforme un drame familial en film de guerre apocalyptique. Et signe un chef-d’œuvre qu’il faut impérativement sortir de l’oubli. Deux ans après la sortie de Max Max Fury Road (2015), George Miller en proposait une version Chrome, en noir et blanc. Au Festival de Cannes où il officiait comme président du jury en 2016, le réalisateur […]

lire la suite

David and Bobby McGee

Un idiot, des narcos, des guérilléros… Elmer Mendoza signe un roman noir endiablé sur un Mexique diabolique. Il faut être un peu idiot pour lire L’Amant de Janis Joplin, sorti du cerveau fertile jusqu’à l’extravagance, drolatique et acide, du Mexicain Elmer Mendoza. Un peu idiot à l’instar de son personnage, David, attendrissante réplique latino de l’éternel […]

lire la suite

Manières d’être vivant

Avec Tu mourras à 20 ans, le cinéaste soudanais Amjad Abu Alala propose une émouvante fable initiatique et politique. À peine né, le voici déjà condamné : tandis que Sakina se rend à la mosquée pour faire bénir son fils, Muzamil, le chef religieux lui annonce que l’enfant mourra à vingt ans. Le présage n’a pas vocation […]

lire la suite

Pascal Quignard et le geste d’abandon

Transfuge vous invite à écouter une conférence inédite de Pascal Quignard sur « le geste perdu de l’abandon ». Cet événement, enregistré le 29 septembre dernier, est également l’occasion de revenir sur l’exposition présentée en galerie des donateurs et au don consenti par l’écrivain à la Bibliothèque en 2018.  « Vous savez que j’aime beaucoup les oiseaux. » Clin d’œil […]

lire la suite

Raphaël Pichon: « Nous bouillonnons de remonter sur scène »

Chef d’orchestre emblématique du baroque d’aujourd’hui et à la tête de l’Ensemble Pygmalion, qui joue sur instruments d’époque, Raphaël Pichon prend ses quartiers à l’Opéra-Comique pour une nouvelle production d’Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau, très attendu.  Vous avez une relation privilégiée avec l’Opéra Comique… Oui. L’Opéra Comique est pour nous un lieu de création avec […]

lire la suite

Le Tellier sonne toujours deux fois

Prix Goncourt, Hervé Le Tellier signe avec L’anomalie, un roman inclassable de la distorsion du temps et une réflexion sur le double. Rencontre.  En 2021, une série de personnages emprunte tous le même avion de Paris à New-York, ils traversent une zone de turbulences engendrant une sorte de faille spatio-temporelle. Lorsqu’ils sont ramenés à terre, ils […]

lire la suite

Rodolphe Dana, des mots à la scène

Rodolphe Dana revient avec Bartleby qu’il met en scène avec Katja Hunsiger. Nous l’avons appelé à Lorient où il répète cette création.  Lorsque j’appelle Rodolphe Dana en ce matin pluvieux, j’ai -magie du téléphone- un peu l’impression de me promener avec lui. J’entends le vent mugir et le pas vif du metteur en scène dans les rues de […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • JUSTINE LÉVY, DANS LE SECRET D’ANTONIN ARTAUD

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

    Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant Fitzgerald. Dans Le dernier Nabab, il s’interrogeait : « pourquoi les romans français sont-ils si froids et si tristes au fond ? ».  Reconnaissons qu’il n’a pas entièrement tort, Francis. Il y a un fond […]

    Lire la suite

    Édito général

    Chez les Juifs, il y a cette histoire bien connue : « La question fut posée de savoir si R.Zeira était supérieur à Rabah, le fils de R.Mathena, ou si c’était le contraire. R.Zeira avait l’esprit vif, mais il était hésitant ; Rabah était lent, mais il savait conclure. La question reste ouverte. » La question reste ouverte : meilleure définition de l’intelligence.

    Lire la suite
    LIBRAIRIES