Numéro 134

Édito général

L‘égalité homme-femme a fait des progrès considérables depuis des décennies, et c’est tant mieux. C’est même essentiel. Pendant des siècles, des hommes ont oppressé des femmes, de manière systémique. On a appelé cela le patriarcat, et il était bien réel. Rien à redire là-dessus. Rien non plus à redire sur le fait qu’il faille dénoncer […]

lire la suite

Génération désenchantée

Vents contraires est une réflexion saisissante sur le tragique contemporain, son essence et ses formes. La pièce tisse sa trame dramaturgique grâce à une succession de tableaux hiératiques séparés par des noirs : scènes de dialogues que l’on semble prendre en cours de route ou brèves apparitions sans paroles d’un personnage sur lequel se braque le […]

lire la suite

Charlot voyage dans l’âme moderne

Après la superbe exposition « Charlie Chaplin-l’homme orchestre » à la Philharmonie de Paris, on était curieux de découvrir le « Charlie Chaplin dans l’oeil des avants gardes » proposé par le Musée d’Art de Nantes. On savait déjà que le personnage de Charlot avait nourri le travail de Fernand Léger, de Paul Klee et de Diego Rivera mais […]

lire la suite

Aventures littéraires

Il y a quelques jours, les explorateurs de la rentrée littéraire annonçaient une liste de dix romans parus lors de la dernière rentrée. Cette sélection est devenue un rendez-vous identifié, qui peut donner une tendance parmi d’autres, d’une rentrée littéraire qui se caractérise toujours par des centaines de nouvelles sorties dans lesquels chacun essaye de […]

lire la suite

Quand la machine #Metoo s’emballe

L‘égalité homme-femme a fait des progrès considérables depuis des décennies, et c’est tant mieux. C’est même essentiel. Pendant des siècles, des hommes ont oppressé des femmes, de manière systémique. On a appelé cela le patriarcat, et il était bien réel. Rien à redire là-dessus. Rien non plus à redire sur le fait qu’il faille dénoncer […]

lire la suite

« Le burlesque me sert à contenir le désespoir »

Comme dans It Must Be Heaven, où le personnage principal ne dit qu’une phrase de tout le film (« je viens de Nazareth, je suis Palestinien »), le protagoniste de Chronique d’une disparition, le tout premier long-métrage d’Elia Suleiman, se contentait de prononcer quelques mots – « il pleut de la culture » – alors […]

lire la suite

Les lauréats d’Impatience, tout de bleu vêtus

Montée par la compagnie Juste avant la compagnie et portée par sa metteure en scène Lisa Guez, la pièce défie audacieusement une vision binaire et stéréotypique des relations hommes femmes tout en explorant le désir féminin. Ravis par la représentation que nous avions pu voir, nous le sommes plus encore par ce prix qui récompense […]

lire la suite

Picasso, un peintre du paysage ?

Après de longs travaux de rénovation, le Musée d’Art de Toulon fête sa réouverture avec une exposition consacrée à « Picasso et le paysage méditerranéen ». Le proposition est audacieuse car si l’oeuvre du peintre est communément associée au portrait et à la nature morte, elle l’est très peu au paysage.  Pourtant si la curiosité qu’il […]

lire la suite

En attendant Beckett

La Dernière Bande, l’une des pièces les plus intimes de Beckett offre à Denis Lavant l’opportunité d’un superbe seul-en -scène. Il y a le silence. Le profond et obscur silence qui entame cette pièce. Un silence rarement atteint dans une salle de spectacle. Un silence désiré, pensé et conçu par Beckett pour nous préparer à […]

lire la suite

Les Misérables: le pire film de l’année ?

Peut-être avez-vous fait cette expérience édifiante : vous retrouver, un samedi de novembre ou de décembre 2018, devant BFM TV pendant les premières grandes manifestations des Gilets jaunes. Rappelez-vous : c’est le début de l’après-midi, les premiers incidents éclatent : ici on brûle une poubelle, là on balance un pavé, ici des gaz lacrymogènes enfument […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • Promo ! CLAUDE CHABROL ET SES ARTISTES

    CLAUDE CHABROL ET SES ACTRICES

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Édito général

    Le monde étant officiellement devenu inhabitable, maladif, mortel, il faut trouver un lieu où l’on peut encore respirer. Les livres sont ces « bien essentiels », cet espace de liberté, où se mouvoir reste possible. Alors que l’on nous somme de rester chez nous, l’aspiration à être ailleurs n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui. Les livres sont ces piliers inébranlables là où le monde s’effondre ; […]

    Lire la suite
    TNS