Numéro 132

Edito

À l’heure où la question « femme » se repose avec acuité et visibilité, de manière pour certains militante, pour d’autres de manière intelligente, il n’est pas inintéressant de lire le livre d’Ivan Jablonka, Des hommes justes. Il retrace l’histoire du patriarcat, histoire accablante pour les hommes. Les hommes ont très mal traité les femmes pendant des […]

lire la suite

Hans Hartung ou l’énergie de la peinture

Après une brève et vibrionnante période de travaux menés tambour battant, le musée d’Art moderne de Paris – son nouveau patronyme – rouvre ses vastes salles. Moins un lifting qu’un ressourcement, puisqu’il s’agit de rester fidèle à l’esprit du bâtiment originel de 1937 : lumière généreuse, amplitude de l’espace. Lesquels deviennent des écrins spacieux pour un […]

lire la suite

Greco, la Bible et les lunettes

Qui estimait, en toute modestie, qu’il pouvait « corriger » Michel-Ange ? Qui avait la langue si bien pendue, qu’il a été chassé du palais Farnèse, à Rome ? Qui annoté un exemplaire de Vitruve de remarques souvent vachardes sur d’autres artistes ? Réponse : un génie, Greco (1541-1614). Un génie chez qui, suggère Guillaume Kientz, co-commissaire de l’expo, tout est […]

lire la suite

« Nous voulons raconter une autre histoire de Mai 68 »

Pourquoi s’intéresser aujourd’hui à Mai 68 ? Camarades est né à la suite du spectacle Frères qui traitait de la Guerre d’Espagne à travers le récit fait par deux frères de leur grand-père engagé dans l’anti-fascisme avant de devoir s’exiler. Trois thématiques avaient émergé : l’engagement, les utopies et l’héritage. Lorsqu’il a fallu décider de […]

lire la suite

Benjamin Lazar conte Lautréamont

Comment entrer dans le labyrinthe de ténèbres mentales et métaphysiques qu’est l’oeuvre de Lautréamont ? En le prenant, comme Benjamin Lazar, pour ce qu’il est : un prodigieux – et pervers – livre d’images. Une lanterne magique, tour à tour rutilante et hideuse, dont il fait défiler, seul en scène, les tableaux verbaux, les approfondissant, les nuançant […]

lire la suite

Pommerat et Filidei, plongée en eaux profondes

L’eau monte, et les remugles de l’angoisse aussi. L’Inondation orchestre la montée de deux catastrophes, silencieuses, inexorables : le débordement du fleuve, le basculement d’une femme dans la pulsion meurtrière. Nulle surprise donc à découvrir au levée de rideau le décor de l’opéra : une maison à trois étages, comme autant de niveaux de conscience, ou d’inconscience que nous […]

lire la suite

Démocratiquement vôtre

Dans le cinéma intentionnellement politique, il existe deux grands écueils : le film à thèse manichéen et la satire flirtant avec le “tous ridicules » voire le “tous pourris ». L’intelligence de Nicolas Pariser, avec l’excellent et subtil Alice et le maire, consiste à avoir adroitement évité ces deux pièges en regardant la politique en face, sérieusement, au […]

lire la suite

Lorenzo Castore, l’art du révélateur

L’Italien Lorenzo Castore (né en 1973) est de ceux pour qui la photo est vitale. Au sens le plus littéralement biologique du terme : elle est cette pratique qui, comme le flux du sang, la respiration, est un réflexe aussi quotidien que nécessaire. En 2011, il se penche sur ses archives, ces photos qu’il a amassées […]

lire la suite

Toulouse-Lautrec, géant de la modernité

Le temps. Le mot est d’emblée lâché par Stéphane Guégan, co-commissaire aux côtés de Danièle Devynck, dès nos premiers pas dans l’antichambre de l’expo. Le temps, d’abord, qu’il faut prendre pour arpenter cette succession de chefs-d’oeuvre, vertigineuse comme les tournoiements de La Goulue, riche comme la matière « plate » (Danièle Devynck) du peintre, terriblement sensuelle et […]

lire la suite

La traversée du miroir

Problème central soulevé par Proust dans son Contre Sainte-Beuve : comment raconter fidèlement la vie d’un artiste sans retracer les mouvements de son imaginaire ? La biographie, si elle ne remue pas les tréfonds ne dit rien, puisque le moi social est au mieux un clone éthéré, au pire un traître du moi créatif. Ainsi […]

lire la suite

« Il n’y a aucune différence entre les animaux et les hommes »

A qui voudrait prendre le pouls de la peinture japonaise, mais serait dissuadé par les kilomètres et le jetlag, on conseillera la galerie Taménaga. Leur expo du moment, Nouvelle Ere du Japon IV, réunit quelques-unes des jeunes pousses les plus vivaces du moment – sans oublier, comme pour faire le lien avec les générations précédentes, […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • JUSTINE LÉVY, DANS LE SECRET D’ANTONIN ARTAUD

    Télécharger ce numéro 6,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Rentrée littéraire 2021: L’amour du risque

    Puisqu’il fut promis les « roaring twenties » à la fin de la pandémie, et que personne n’entend l’écho d’un rugissement, invoquons la chance en citant Fitzgerald. Dans Le dernier Nabab, il s’interrogeait : « pourquoi les romans français sont-ils si froids et si tristes au fond ? ».  Reconnaissons qu’il n’a pas entièrement tort, Francis. Il y a un fond […]

    Lire la suite

    Édito général

    Chez les Juifs, il y a cette histoire bien connue : « La question fut posée de savoir si R.Zeira était supérieur à Rabah, le fils de R.Mathena, ou si c’était le contraire. R.Zeira avait l’esprit vif, mais il était hésitant ; Rabah était lent, mais il savait conclure. La question reste ouverte. » La question reste ouverte : meilleure définition de l’intelligence.

    Lire la suite
    LIBRAIRIES