Numéro 112

Edito

« Ce qu’il y a de plus profond  chez l’homme, c’est la peau » Cette citation de Paul Valéry pourrait faire synthèse du programme de Charles Dantzig, qu’on ne présente plus à Transfuge, qui fait notre couv pour une troisième fois. Et pour un ouvrage tout à fait particulier et à ma connaissance inédit, Traité des gestes […]

lire la suite

Leur vie rêvée

Dans la mouvance d’un Frédérick Wiseman, Mehrdad Oskouei, remarqué il y a cinq ans avec le documentaire Les Derniers Jours de l’hiver, fonde son art sur un principe d’immersion. Autorisé au bout de sept longues années à filmer la vie de jeunes filles dans un centre de détention et de réhabilitation pour mineures de Téhéran, […]

lire la suite

Demain et tous les autres jours

Après avoir exploré l’adolescence (Petites, La vie ne me fait pas peur, Camille redouble), c’est à l’enfance que s’intéresse cette fois Noémie Lvovsky. Au centre de ce film, un amour immense entre une petite fille d’une dizaine d’année (géniale Luce Rodriguez) et sa drôle de mère, laquelle (campée par Lvovsky elle-même) est peut être la […]

lire la suite

Engrenage infernal

Le réalisateur géorgien installé en France nous revient en grande forme sur les écrans, après L’Héritage et 13 Tzameti, son premier film récompensé à Sundance et à Venise en 2006. Money est un thriller en huis clos oppressant, qui nous entraîne dans un quartier ouvrier du Havre. Si la première partie met du temps à […]

lire la suite

Juliette des coeurs

Claire Denis continue de surprendre et d’explorer différents registres et genres, tout en conservant son style audacieux. Avec Un beau soleil intérieur, présenté en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs au 70e Festival de Cannes, la cinéaste de 71 ans nous invite à sonder l’état amoureux d’une artiste peintre quinquagénaire, incarnée par une Juliette Binoche radieuse, […]

lire la suite

Famille décomposée

Michael Haneke, le Racine autrichien. Comme notre dramaturge hexagonal dans Britannicus avec son Néron, Haneke, sous couleur de mettre en branle une petite mécanique clanique, épingle des « monstres naissants », pour paraphraser l’homme de Port-Royal. Dramatis personae : la dynastie Laurent, fleuron de la grande bourgeoisie calaisienne – un vieil homme à qui Jean-Louis […]

lire la suite

Confident royal

Après la reine Elisabeth dans The Queen , Stephen Frears s’intéresse à la fin du règne de la reine Victoria. Confident royal , tiré du livre de Shrabani Basu, retrace l’amitié méconnue entre la souveraine et Abdul Karim, un serviteur dévoué et musulman indien, dont certaines photos ont été retrouvées alors que tout avait été […]

lire la suite

LES PROIES

S’attaquer aux Proies après l’adaptation de Don Siegel en 1971 était un pari risqué. Pourtant, la lauréate du Prix de la mise en scène au 70e Festival de Cannes s’affirme dans cette relecture, tirée du roman de Thomas Cullinan paru en 1966. Nous sommes en pleine guerre de Sécession. L’une des pensionnaires d’un internat de […]

lire la suite

Le réel est radical

D’emblée, ils sont plusieurs. Un groupe mixte, et qui chuchote dans le noir. Le trait lumineux de l’entrebâillement d’un rideau épais laisse deviner qu’ils sont dans des coulisses. Nous ne sommes pas au début d’Act up-Paris, cette bande n’en est pas à sa première incartade, mais cette séquence placée en ouverture profile l’acte fondateur de […]

lire la suite

Lonesome cow-boy

Ce fut l’événement de la Semaine de la critique à Cannes. Et pour cause : nous n’avions pas vu film noir aussi poisseux en France depuis longtemps. Malgré son titre qui évoque la trilogie « paysanne » de Raymond Depardon, il s’agit moins d’un film documentaire à proprement parler sur l’agriculture qu’un thriller psychologique situé […]

lire la suite

Barbara Jeanne

Les paroles sont connues comme le loup blanc, pardon, comme le rapace couleur nuit qui donne son titre à la chanson : « Un beau jour/ Ou peut-être une nuit/Près d’un lac, je m’étais endormie/ Quand soudain, semblant crever le ciel/ Et venant de nulle part surgit un aigle noir ». Une apparition, une vision […]

lire la suite

Le numéro du mois

  • Promo !

    Yasmina Reza – rire malgré tout

    Télécharger ce numéro 6,90 5,90 Acheter
  • Télécharger ce numéro Sommaire du numéro

    Edito général

    Bernanos, écrivain sombre, avait cette phrase pénétrante eu égard à la période que nous traversons : « Savoir prendre sa joie dans la joie des autres, c’est le secret du bonheur ». La difficulté sinon l’impossibilité de voir les autres, nos amis, nos familles, nos collègues, nous prive de cette part de nous-mêmes, cette félicité […]

    Lire la suite

    Le jour où on a piétiné la culture

    Le référé-liberté pour la réouverture des lieux de culture est examiné ce lundi 21 décembre par le Conseil d’Etat : décision sous 48 heures.  S’il fallait préciser un « pic » de la déception du monde du spectacle vivant, ce serait le 15 décembre 2020. Le jour de réouverture qui s’est mué, en une décision autoritaire, en jour de […]

    Lire la suite