Playtime

Dans How Long Is Now ?, présenté au musée du Quai Branly, la compagnie taiwanaise Formosa Circus Art interroge la place des objets dans notre quotidien. Poétique et surréaliste.
Par Mathieu Champalaune
le Vendredi 15 Février 2019

how long

Sur le plateau jonché d'objets en tous genres semblent subsister les derniers vestiges d'une humanité dissipée. Une table à repasser, des boîtes de conserve, des cintres ou des flacons de produits ménagers témoignent du quotidien et de ses activités. C'est pourtant à un usage tout à fait détourné que se livrent les sept acrobates de la compagnie Formosa Circus Art qui se succèdent sur scène. Les accessoires classiques du cirque se retrouvent troqués au profit de ces éléments domestiques, dont la fonction est réinitialisée. 

Avec ce spectacle, le collectif circassien taiwanais réactive une poétique de l'objet chère aux surréalistes. A tour de rôle, ses membres réalisent des démonstrations dont la naïveté enfantine n'a d'égale que l'extrême précision de sa mise en place. Une multitude de saynètes sont déroulées, une forme d'expérimentation en direct mêlée à un goût du jeu pratiqué avec absurdité. A l'interrogation de la place des objets dans notre quotidien s'ajoute une réflexion sur le corps humain, réduit à l'état de pantin. L'expression corporelle est revisitée, tout comme le sont les codes habituels du cirque. En utilisant comme accessoires circassien ces objets domestiques, la souplesse et l'endurance des artistes est mise à l'épreuve. Se forment et se déforment d'étonnantes sculptures vivantes. Inspirée par la série des One Minutes Sculpturesde l'artiste performeur autrichien Erwin Wurm, elles mobilisent tant la conception du ready-made que celle d'un assemblage hétérogène entre l'homme et les objets. La performance, loin de son aspect nécessairement spectaculaire, cherche alors à épuiser les possibilités de l'objet et du corps, libérés tous deux de la quotidienneté. Les figures bien connues acquièrent une étrangeté, par le détournement grotesque, l'importance des détails sonores et la chorégraphie. On pense à la poésie du cinéma de Jacques Tati. A son intelligence des formes. Un langage finit par se créer, fait de rapprochements improbables, inventant un nouveau rapport au monde et aux choses.  

How Long is Now ? de la compagnie Formosa Circus Art, jusqu'au dimanche 17 février au théâtre Claude Lévi-Strauss du musée du Quai Branly-Jacques Chirac.

Retour | Haut de page | Imprimer cette page