Deux fois dans le même fleuve

Avec Data Mossoul, Joséphine Serre explore les limites de la mémoire à l'ère d'internet tout comme celles entre documentaire et fiction. A voir à la Colline pour quelques jours encore.
Par Mathieu Champalaune
le Jeudi 03 Octobre 2019

data mossoulMila Shegg, spécialiste de l'informatique quantique, travaille dans un data center de la firme Geolog qui lui demande de supprimer de nombreuses pages du web. Elle-même a perdu la mémoire et trois ans de sa vie semblent avoir totalement disparu. Peut-on effacer la mémoire individuelle et intime comme on peut le faire d'une mémoire virtuelle ? De cette interrogation, Joséphine Serre tisse dans Data Mossoul une grande fresque contemporaine et politique qui questionne l'implication de chacun dans le devenir du monde, alors que les souvenirs de l'Histoire s'anéantissent. Tel Mossoul, cette ville d'Irak, autrefois nommée Ninive, théâtre des batailles anciennes et modernes, qui a disparue des mémoires comme des résultats sur les moteurs de recherches. Mila Shegg décide alors de partir à la recherche de cette mémoire perdue, s'allie à un groupe de résistants numériques et découvre les carnets d'une archéologue rédigés à Mossoul qui lui permette de recomposer le fil d'une Histoire qui se dérobe. Partant d'un travail de théâtre documentaire, Joséphine Serre y insuffle une écriture romanesque et baroque. Coexistent alors sur le plateau, grâce à une mise en scène et une scénographie toujours inventive, les différents espaces et  temps, entre futur proche et passé antique à l'image du récit de la déchéance de l'empire assyrien qui vient faire écho à ces troubles contemporains. Face à une Histoire qui se répète follement s'exprime alors la nécessité d'un récit pour y donner sens.

Data Mossoul, écrit, mis en scène et avec Joséphine Serre, avec aussi Edith Proust, Estelle Meyer, Aurélien Rondeau, Camille Durand-Tovar ..., jusqu'au 12 octobre au Théâtre de La Colline (Paris, XXe). Au Lieu Unique de Nantes les 27 et 28 mars 2020.

Retour | Haut de page | Imprimer cette page