MCQUEEN

De Ian Bonhôte et Peter Ettedgui
Par Marie Campistron

mc queenRien ne prédestinait Alexander McQueen à l'extravagance des podiums. L'histoire est d'autant plus curieuse : comment un fils de chauffeur de taxi londonien, gauche et timide, sans argent ni réseau, s'est-il imposé dans les plus hautes sphères de la mode ? Les réalisateurs Ian Bonhôte et Peter Ettedgui tentent d'y répondre, en retraçant l'ascension fulgurante de ce couturier aussi fantasque que sombre, dont le suicide à quarante ans, en 2010, a marqué le triste épilogue.

De cet esprit si cruellement tourmenté, naîtront des défilés tapageurs, mêlant le sublime au sinistre. La collection Highland Rape en hiver 1995 sera notamment perçue par la presse comme une apologie du viol déguisée. D'autres podiums livreront leur lot de pièces emblématiques : robes victoriennes, pantalons échancrés à l'extrême, talons futuristes... Croisant images d'archives et témoignages de proches, l'ensemble livre un regard vif et passionné sur le plus atypique des stylistes britanniques. Un portrait inspiré à l'image de son sujet. 

Retour | Haut de page | Imprimer cette page