Soirée nomade à la fondation Cartier

Un live radio de 8h pour un acte d'écoute collectif.
Par Henri Guette

actionLe collectif Action Hero a sillonné l'Europe en quête de chansons d'amour avant de s'arrêter le temps d'une soirée nomade à la fondation Cartier. Avec RadiOh Europa, ils reviennent sur ce voyage dans un live radio de 8h pour un acte d'écoute collectif. 

Should I stay or should I go ? James Stenhouse et Gemma Paintin ont quitté le Royaume-Uni 6 mois avec une idée simple en apparence : collecter les chansons d'amour sur tout le territoire européen. Alors que les relations internationales sont parfois tendues, les deux artistes ont parcouru en van 33 pays demandant à tous ceux qu'ils rencontraient l'aumône d'une chanson d'amour. Peut-être naïf, le projet est de réunir au travers de la musique des individus quel que soit leur nationalités. Un Espagnol reprend avec son accent un tube en anglais, un Roumain entonne dans sa langue une chanson peut-être traditionnelle ; au delà de la langue et des maladresses les sentiments circulent. Peut-être justement à cause de la voix pas tout à fait juste, ces enregistrements ont quelque chose de précieux, document d'archives sans valeurs donc inestimables. Il faut oser se dévoiler a capela. L'enregistrement s'accompagne le plus souvent d'échanges et les participants racontent tous une histoire en particulier. Pourquoi cette chanson et pas une autre ?

Dans la salle d'exposition, des postes d'écoute permettent d'entendre le live dans une relative intimité. L'articulation de ces témoignages individuels avec l'écoute collective résonne particulièrement au milieu des oeuvres de ces jeunes artistes en Europe. Elle dessine une utopie ducare, du prendre soin. Aux bornes physiques entre les pays, le collectif a installé des enceintes qui diffusent en permanence la radio live de RadiOh Europa. Au territoire se superpose une carte de Tendre à la fois pop et mélancolique. De politique, on ne parle pas directement mais on peut aussi, tant les frontières sont mince, enregistrer des chansons de désamour. Les histoires d'amour finissent mal ? 

photo : Paul Blakemore 

Soirée nomade du 9 mai à la Fondation Cartier

http://www.actionhero.org.uk/projects/oh-europa/

 

Retour | Haut de page | Imprimer cette page