Une rentrée littéraire politique

Par Anonyme

La rentée est explosive. Il y a quelques mois, nous avions fait une couverture sur la littérature réac qui prenait à notre goût trop de place sur les étals de librairie. Les Richard Millet et consorts... Cette rentrée est là pour nous contredire, et c'est tant mieux: la littérature prend en charge les grandes questions de notre époque (le nihilisme, les soulèvements arabes, la gauche aujourd'hui, le capitalisme financier). Une nouvelle génération, d'auteurs de 30-40 ans, est en train de trouver une cohérence, Mathias Enard, Olivier Adam, Stéphane Zagdanski, Nick Flynn, Harry Kunzru, Julie Otsuka... dessinant ainsi une littérature de combat, de colère, politique.

Il y a tous les autres écrivains, évidemment, que nous avons sélectionnés, car la littérature est protéiforme et, là encore, de l'intelligence circule. La puissance littéraire sera au rendez-vous en septembre.





Le dossier "
Rentrée Littéraire" n'est pas disponible en ligne.

Retour | Haut de page | Imprimer cette page