Philip K. Dick

Par Anonyme

Culte, barré, génial, drogué, dépressif, gnostique, visionnaire, les qualificatifs pour définir Philip K. Dick sont légion. Et la liste n'est pas exhaustive. En 40 romans et plus de 130 nouvelles, ce travailleur acharné, toujours à la marge, a fait sauter toutes les barrières: celles des genres littéraires, d'abord, en titubant allègrement entre SF, fiction spéculative et littérature générale. Celles de la société américaine des années 60 ensuite, dont il fera exploser consciencieusement les valeurs en se servant de la science-fiction pour critiquer le présent. Enfin, en ouvrant les portes de la perception à des millions de fans en les conduisant dans l'eau-delà du réel. A l'occasion de la sortie au cinéma de A Scanner Darkly, Transfuge l'a recherché de l'autre côté du miroir.





- Portrait de Philip K. Dick



- Entretien sur l'oeuvre avec P. Curval



- Inédit de Jonatham Lethen



- Philip K. Dick au cinéma



- Ils ont dit...



-A lire





ces articles ne sont pas disponibles en ligne

Retour | Haut de page | Imprimer cette page