"Après Mai", Olivier Assayas fait sa révolution

Par Anonyme

Olivier Assayas revient ce mois-ci avec son nouveau film, Après Mai, son 14e long métrage. Pari réussi pour le réalisateur qui repart sur les traces de son adolescence dans la période de Mai 68. Dans une veine autobiographique qu'il explore depuis ses premiers films, Assayas règle ses comptes avec une gauche sectaire et retrace les prémices de son art. L'occasion pour Transfuge de faire ce dossier et de réévaluer son travail, entre pop et néoclassicisme.





Le dossier n'est pas disponible en ligne.

Retour | Haut de page | Imprimer cette page