Wrong Elements

De Jonathan Littell
Par Elise Lépine

wrong elementsLa LRA, « Armée du Résistance du Seigneur », mouvement rebelle contre le pouvoir central en Ouganda a enrôlé de force plus de soixante mille adolescents entre 1989 et le début des années 2000. Geoffrey, Nighty et Mike, enlevés à la fin de l'enfance, sont sortis vivants du « bush » après avoir été contraints de participer aux massacres. Plutôt que de recueillir leurs témoignages, Jonathan Littell les incite à occuper l'espace, à dialoguer, à recréer leurs souvenirs. Devant la caméra, les trois amis jouent, littéralement, à la guerre. Armés de bouts de bois, projetant leurs poings dans le vide, riant souvent, ils reconquièrent le territoire souillé de leur enfance. Ce documentaire éclairé, magnifiquement mis en musique (il fallait songer à marier la jungle vue du ciel et Jean-Sébastien Bach), pose un regard juste sur la barbarie et l'innocence, recherchant la nuance plutôt que le clivage.

 

Retour | Haut de page | Imprimer cette page