Le feu sacré

Par Maud Antigna

le feu sacréAprès une longue traversée du désert, le réalisateur reprend sa caméra mais en amateur cette fois. Sans équipe, ni moyens techniques, Arthur Joffé lme la vie, les lumières et les gens qu'il aime pour évoquer le goût de vivre et la dif culté de créer quand on est cinéaste. Entre ses voix off, on assiste à des témoignages émouvants face caméra de sa famille mais aussi de ses copains acteurs comme le trop rare Dominique Pinon ou le timide Maurice Lamy qui s'emporte soudain contre l'oisiveté de son ami. « Quand tu ne fais rien, t'es en prison, t'es un taulard chez toi, Arthur. » Ce joli journal de bord a les allures d'une composition libre qui ne ressemblerait à rien de connu si ce n'est à son réalisateur, un cinéaste en panne de film, de chance mais pas d'inspiration, depuis 10 ans qu'il n'avait pas tourné (Ne quittez pas en 2004). Son documentaire personnel est un hymne au cinéma, à la création artistique et à l'amour dit avec de belles images sans fard. Une déclaration brute qui réconcilie avec la vie d'artiste. Les Pamagoeu1r0e8ux/ TdReAl'NarStFeUtGdEu hasard créatif s'y retrouveront.

Le Feu saCré d'Arthur Joffé
Avec Maurice Lamy, Dominique Pinon... Les Films du Losange. Sortie le 11 novembre

Retour | Haut de page | Imprimer cette page | Envoyer à un ami