LE BOIS DONT LES RÊVES SONT FAITS

De Claire Simon Sophie Dulac Distribution sortie le 13 avril
Par Ilan Malka

le bois
En filmant le bois de Vincennes et les gens qui le fréquentent, Claire Simon montre la multiplicité des mondes que peut contenir un seul lieu. Chacun y créé son propre univers : le solitaire en manque d'affection en fait son terrain de drague, celle qui vit de ses charmes son lieu de travail, l'ermite son domicile, le sportif sa piste d'entraînement, le persécuté son refuge empli d'esprits protecteurs. Si l'endroit a une unité, c'est qu'il invite tous et toutes à la confidence. Ce bois et son atmosphère poussent naturellement les interviewés à se dévoiler frontalement, comme si capter l'essence du décor amenait la caméra à saisir celle de l'individu. Si sa durée est considérable (2 h 24), ce documentaire, avec sa douceur mystique et parfois sa crudité, laisse au spectateur la liberté de vagabonder, partir dans ses pensées et revenir à la conversation, la laisser résonner dans sa tête, puis la reprendre en chemin.

 

Retour | Haut de page | Imprimer cette page