LAYLA IN THE SKY

De Micah Magee avec Devon Keller, Deztiny Gonzales...
Par Sidy Sakho

laylaD'un postulat plutôt familier (une adolescente tombe enceinte de son petit ami immature et réf léchit à la suite : ses études, leur relation...), la jeune Micah Magee tire un premier film plus inspiré que prévu. La grossesse de Layla (Devon Keller, que l'on espère revoir bientôt) est certes source de séquences attendues : confrontation à l'autorité parentale, constat de la lâcheté du petit ami, rencontre d'un autre garçon à qui elle hésite à dévoiler son secret... Mais prime une agréable opacité du personnage. Ce qui devrait être un poids dans l'élaboration de ses projets d'avenir sera un événement comme un autre, presque banal. Layla n'est pas plus lourde à mesure qu'avance le récit, mais au contraire plus décidée et aérienne que ne le laissaient craindre les premières scènes. C'est le sobre portrait d'une femme en devenir qui nous est offert dans ce film fluide et incarné, assez proche dans l'atmosphère des tout premiers Kelly Reichardt.

 

Retour | Haut de page | Imprimer cette page | Envoyer à un ami