La prière

De Cédric Kahn, avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemühl...,
Par Frédéric Mercier

la priereBelle idée que celle de filmer à hauteur d'homme l'histoire de Thomas, un jeune toxicomane de 22 ans qui cherche à se libérer de ses addictions et à trouver un sens à son existence dans un refuge religieux de haute montagne. D'autant que Cédric Kahn met tout en oeuvre pour ne pas se contenter du simple récit d'une initiation religieuse : le trajet est semé d'embûches, de remises en question et de mensonges faits à soi-même. Alors pourquoi le film n'est-il pas émouvant et surtout inoubliable, malgré ses lumières superbes, ses scènes nocturnes inquiétantes ? Peut-être parce que Kahn dirige de façon trop droite, trop maligne ses comédiens et surtout trop convenue, laissant entendre en une seule réplique leur rectitude morale. Peut-être parce que son film manque de complexité comme d'ambiguïté. Si bien que ce film d'interrogations existentielles paraît en bout de course un peu joué d'avance et donc plus plat qu'il ne le promettait. Dommage.

Retour | Haut de page | Imprimer cette page