J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd

De Laetitia Carton Épicentre sortie le 20 janvier
Par Damien Aubel

j'avanceraiLaetitia Carton s'adresse, en voix off, à Vincent. L'ami mort. Gay et Sourd. Avec un s majuscule. Car ce beau docu, à ranger à côtédu Pays du silence et de l'obscurité d'Herzog, et qui invente une espèce de pathos intelligent, est là pour redonner un nom propre à ceux qui vivent dans le silence. La réalisatrice fait oeuvre d'ethnographe. L'élection de Miss Deaf France, un banquet rituel de Sourds, ou encore, et surtout, l'immersion dans la langue des signes, sa beauté (connaissiez-vous les « chantssignes » ?), sans compter l'aspect politique, les revendications, le désir de reconnaissance... : autant de matériaux plus culturels que médicaux. Car, souligne justement un médecin, « la surdité n'est pas un handicap, c'est un mode d'être, une culture ». Une identité, donc : on est Sourd comme on est Français, Breton ou Auvergnat.

Retour | Haut de page | Imprimer cette page | Envoyer à un ami