Exposition Stéphane Dafflon, U + 25A6

LIVING COLORS Exposition Stéphane Dafflon, U + 25A6, Le Frac-Ile-de-France, Le Plateau, jusqu'au 15 avril
Par Damien Aubel

expoLIVING COLORS
Exposition Stéphane Dafflon, U + 25A6, Le Frac-Ile-de-France, Le Plateau, jusqu'au 15 avril

Le Frac-Ile-de-France (le Plateau) prend des couleurs grâce au jeune artiste suisse Stéphane Dafflon. U + 25A6 ou comment jouer avec l'abstraction comme sur un clavier... 
 

Comme autant de stries colorées veinant un des murs de l'exposition, un nuancier composé de bandes adhésives étage ses couleurs. Déclinaison chromatique, géométrique, rigoureuse : les teintes se modulent, s'accentuant ou s'estompant selon la direction du regard du visiteur – de haut en bas, de droite à gauche. Des couleurs qui à leur tour vont essaimer, se retrouver dans des toiles géométriques, élémentaires et complexes à la fois, accrochées aux cimaises : emboîtements triangulaires, jeux de lignes détourant des zones de verts, de bleus, de rouges, aux nuances variables. Et à mesure qu'on chemine à travers cette première exposition personnelle consacrée au jeune plasticien suisse Stéphane Dafflon, comme dans la palette colorée d'un logiciel informatique, l'impression initiale de froideur s'estompe. Tout se passe comme si les couches horizontales du nuancier s'incarnaient dans les toiles ; comme si les figures de telle toile, au fil d'un jeu subtil de répétions et de variations, s'incarnaient à leur tour dans d'autres toiles, avec d'autres couleurs, d'autres dispositions spatiales. Comme si ces formes simples, abstraites et épurées comme des Idées platoniciennes, advenaient à l'existence. En se déployant, en se multipliant, créant à chaque fois une oeuvre individuelle, un tableau singulier, différent de son voisin d'accrochage. Marcel Duchamp, selon l'heureuse formule d'André Breton, donnait à voir des « idées générales particularisées ». Et c'est exactement ce que propose Stéphane Dafflon. 

Photo Martin Argyroglo

Retour | Haut de page | Imprimer cette page